jeunes marocains, a vous la parole!

le 1er forum libre des jeunes marocains du monde!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 sexe, mensoges et cd à Agadir...

Aller en bas 
AuteurMessage
redwan
boss
boss


Nombre de messages : 471
son bled : perpignan, france
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 13:17

Victimes d'un touriste sexuel européen, quatorze femmes croupissent en prison, alors que des dizaines d'autres sont en fuite. Anaruz, une association créée pour l'occasion, tente de leur venir en aide.

Agadir, cité balnéaire du Sud marocain, ne parle que de ça depuis quatre mois. Quatorze femmes, jetées dans les geôles d'Inezgane, sont les victimes d'un touriste sexuel, Philippe Servaty, journaliste belge démissionnaire du quotidien Le Soir. Issues de familles très humbles, elles ont cru voir en Servaty le gage d'un avenir meilleur : promesses de mariage, de visa, de travail. Au fil de ses fantasmes, le journaliste les a photographiées, prétendant que c'était pour se souvenir d'elles en Belgique. En réalité, il exhibait ses trophées de chasse sur un site Internet « Worldsex », assorti de commentaires humiliants. Des commerçants sans scrupule ont gravé les photos pornos sur un cédérom, vendu à Agadir sous le manteau moyennant 10 dirhams (1 euro).
Au départ, une sordide affaire de moeurs. À l'arrivée, quatorze femmes en prison... Combien en fuite, terrées quelque part ? Des dizaines. Les photos de quatre-vingts jeunes femmes ont été jetées en pâture à la réprobation de la société, à la répression judiciaire. Autant de vies broyées, de familles humiliées, condamnées à la mort sociale.

Tout commence le 22 avril dernier. Ce jour-là, sans se douter un instant de la tournure dramatique que son geste imprimera à la suite des événements, une institutrice de 42 ans, Asmaa*, adresse une plainte au parquet d'Agadir pour « photos pornographiques la concernant, prises et commercialisées sans son consentement ». Aux policiers qui l'interrogent, Asmaa raconte qu'elle a entretenu pendant deux ans une relation avec un journaliste belge qu'elle a connu via un chat Internet trois ans auparavant. « Il m'a promis le mariage et s'est déplacé plusieurs fois jusqu'à Agadir. Nous sommes beaucoup sortis, nous faisions l'amour librement, je me pliais à toutes ses demandes. » Si elle a accepté de poser pour lui dans des positions clairement pornographiques, c'est tout simplement « parce qu'il m'avait convaincu que les photos étaient destinées à lui exclusivement, pour se souvenir de moi quand il serait en Belgique ». Par la suite, toutes les femmes arrêtées témoigneront de modes opératoires similaires.

Reste que le récit d'Asmaa ouvre le bal pour les enquêteurs qui découvrent, pour commencer, un cédérom compilant pas moins de 193 photos. La PJ d'Agadir les décortique, ratisse le terrain, multiplie convocations et interrogatoires. Les policiers acquièrent la conviction que ce sont près de quatre-vingts femmes, de tous âges et de conditions sociales très différentes, qui sont concernées par ce qu'il est désormais convenu d'appeler « le scandale des photos pornos d'Agadir ». Elles ont entre 17 ans pour la plus jeune (à peine 14 au moment des faits) et 45 ans, sont institutrices, étudiantes, ouvrières, analphabètes... La plupart habitent dans les quartiers de Sidi Youssef, d'Al-Massira ou de Sidi Bouknadel.

En dix jours, onze filles sont identifiées, dont sept sont jugées en un temps record, les quatre autres ayant pris la fuite sans laisser de traces. C'est qu'au Maroc le code pénal ne badine pas avec les relations sexuelles hors mariage et punit les contrevenants à des peines de prison ferme. Dans l'affaire d'Agadir, le juge a par ailleurs estimé qu'il y avait « incitation à la débauche et conception d'images pornographiques par l'exposition d'organes et l'exercice d'activités sexuelles ». Le verdict sera donc aussi rapide que sévère : de six mois à un an de prison ferme.

Mais c'est bien dans les quartiers et les rues de la ville que la sentence est le plus lourde. Frappées par le déshonneur, la h'chouma, les familles se terrent chez elles. Des frères ont quitté le domicile familial, l'un d'eux a menacé de mort sa soeur à la sortie de prison, des parents sont tombés gravement malades. « Pendant un mois, je n'ai plus osé me rendre à l'usine où je travaillais avec ma soeur, raconte Hiba. On parle dans mon dos, je sens constamment les regards accusateurs. À l'école, les camarades de mon fils lui glissent sans arrêt : "Où est ta tante ?". »

Pourtant, au milieu de ce qui s'apparente à un lynchage public, un homme a décidé d'affronter l'hypocrisie sociale. Syndicaliste bien connu de la cité balnéaire, Abderrahamane el-Yazidi prend fait et cause pour les victimes de Servaty. Au début, il quadrille les différents quartiers avec des amis pour retrouver les familles. « Les premières rencontres ont été terribles. Il fallait affronter cette insupportable douleur dans leurs regards. »

La confiance installée, Yazidi encourage les familles à se structurer en un groupe qui ferait leur force. Mi-juillet, en réaction au silence des partis et de la société civile - seuls deux journaux ont pris la défense des jeunes femmes -, il franchit un nouveau pas et crée l'association Anaruz (« espoir », en berbère). Car il a compris qu'il n'y avait rien à attendre des associations existantes. Et de rapporter, la rage au ventre, ce que des responsables associatifs de la ville lui ont répondu : « Soutenir publiquement ces femmes nous discréditerait dans le cadre de notre travail, et la société berbère du Souss ne comprendrait pas. »

Pour ce père de famille, la mort sociale de ces femmes, portée par une morale à géométrie variable, est insupportable. « Si le Marocain jouit d'une position sociale élevée, on laisse faire. S'il s'agit d'un étranger, c'est la clémence garantie. On se garde bien de lui interdire l'amour hors mariage, tarifé ou non. Pour que les devises coulent dans l'économie marocaine, on absout le Nord. Mais les filles du Sud, on les suit à la trace », s'indigne Abderrahamane el-Yazidi. Tandis que certains médias tentent de faire croire que ces femmes sont des prostituées, lui se bat pour les réhabiliter en tant que victimes.

Petit à petit, certains Gadiris, avocats, syndicalistes le rejoignent dans son combat. De soixante membres au départ, l'association en compte aujourd'hui près de deux cents. La pétition qu'Anaruz a lancée en juillet et qui demande la révision du procès, voire la grâce royale, pour les accusées recueille près de cinq cents signatures.

Mais c'est en Belgique que son combat fait mouche, relayé par une députée d'origine marocaine. Fatiha Saïdi décide de faire le déplacement à Agadir pour rencontrer les familles, accompagnée d'un avocat, Me Mettioui. Lors de leur rencontre, les familles sont dignes et leur demande très claire : toutes attendent que l'auteur présumé des faits soit également reconnu coupable de ses actes. Si elles se sont inclinées face au verdict prononcé à l'encontre de leur fille, elles souhaitent que justice leur soit rendue dans cette affaire qui les a déshonorées, salies, mises au ban de la société. Car si les filles ont été jugées par les tribunaux, les familles, quant à elles, sont soumises au verdict populaire rendu par la rue où les chuchotements d'hier ont fait place aux railleries ou leçons de morale.

Pour le frère de l'une des accusées, cette « affaire » va amener à l'explosion de nombreuses familles. Et de s'interroger quant à l'avenir des femmes : « Que vont-elles devenir à leur sortie de prison ? Qui leur signera un contrat de travail ? Qui les épousera ? Comment supporteront-elles les regards dans le quartier ? » Autant de questions qui restent aussi pendantes que douloureuses, même si le fardeau est déjà moins lourd aujourd'hui, car il est partagé.

Sans le soutien apporté par des personnes comme Yazidi, qui peut dire si les familles auraient jamais osé porter plainte contre Philippe Servaty... en Belgique ! C'est dorénavant chose faite. Me Mettioui, mandaté par sept familles de victimes, a porté plainte pour « outrage aux bonnes moeurs », « traitement inhumain et dégradant » et « tout autre disposition à déterminer au cours de l'instruction ». En effet, comme l'explique Me Taha Abdelmounaïm, avocat qui a largement contribué à monter le dossier avec Me Mettioui, « certaines des filles accusées étaient mineures au moment des faits. Ce seul fait donne la possibilité au parquet belge d'engager des poursuites, et il constitue de surcroît une circonstance aggravante de la peine ».

Il semble que la mobilisation des familles et l'intervention des Belges aient quelque peu secoué les autorités marocaines. Après le départ de la députée, les policiers se sont rendus à la prison d'Inezgane pour interroger les accusées sur... Servaty. Son nom n'apparaissait dans aucun procès-verbal bien que toutes l'aient cité lors de leurs interrogatoires. Plus significatif encore, le juge d'instruction d'Agadir a diffusé un mandat d'arrêt à l'encontre du journaliste. Affaire à suivre...


* Tous les noms des victimes et de leurs parents ont été changés.

source:jeuneafrique

_________________
ne vous prenez pas aux sérieux, il y a de l'embonpoint a etre sur ce site!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zmagri.jeun.fr
walid_hamza
mazal talf(a)...
mazal talf(a)...
avatar

Nombre de messages : 35
son bled : chez moi
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:12

qui a deja vu les fotos ? je les ai vu...j ai aucune pitie pour ces p..hachakoume..elle se prennent pour des victimes alors ke sur les fotos elle posent comme des......????...

il y en a des fotos ou le belge est en action avec 3 ou 4 filles a la fois.alors il les a tt promis un mariage ? elle les aime tt ? sur l une des foto il ya 2 soeurs,alors il voulai se marier avec 2 soeurs ? elle merite la hache cette bande de p.....?? chewhona ...ca fai mal o coeur mais bon on veu acceuillir 10 milions de touristes d ici 2010..c est ke le debut et on verra la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.najib71.skyblog.com
Irishman
zmagri moyen
zmagri moyen
avatar

Nombre de messages : 1070
son bled : Paris... bientôt Rabat inchallah!
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:31

moi non plus j'y croyais pas cette histoire de mariage etc... c'est de la poudre aux yeux pour mieux cacher ce qu'on n'aime entendre...

mais bon, ce que je trouve dégueulasse, c'est qu'il ait pu repartir tranquillement au lieu de croupir quelques temps dans nos jolies prisons

Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elghzala
Modéro
Modéro
avatar

Nombre de messages : 1959
son bled : paris
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:33

walid_hamza a écrit:
qui a deja vu les fotos ? je les ai vu...j ai aucune pitie pour ces p..hachakoume..elle se prennent pour des victimes alors ke sur les fotos elle posent comme des......????...

il y en a des fotos ou le belge est en action avec 3 ou 4 filles a la fois.alors il les a tt promis un mariage ? elle les aime tt ? sur l une des foto il ya 2 soeurs,alors il voulai se marier avec 2 soeurs ? elle merite la hache cette bande de p.....?? chewhona ...ca fai mal o coeur mais bon on veu acceuillir 10 milions de touristes d ici 2010..c est ke le debut et on verra la suite.

tu vas un peu fort sur les mots... ms j'ai vu ces fotos et c vraiment dégueulasse, j'ai failli vomir je vous assure...
et que personne ne vienne me dire qu'elles ont des circonstances atténuantes Evil or Very Mad pck en voyant ces fotos on sent qu'elles prennent autant plaisir a faire ça que leur soit disant "bourreau"

Lah i 7fed o safé Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
méditerranéenne
zmagri moyen
zmagri moyen
avatar

Nombre de messages : 935
son bled : chez les mangeurs de frites
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:37

le maroc va devenir la thailande d'afrique si on laisse faire, ghir Allah ister ossafi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elghzala
Modéro
Modéro
avatar

Nombre de messages : 1959
son bled : paris
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:39

méditerranéenne a écrit:
le maroc va devenir la thailande d'afrique si on laisse faire, ghir Allah ister ossafi!

wa saaaaaaafé! c déjà la thailande a lalla nodé men n3ass Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irishman
zmagri moyen
zmagri moyen
avatar

Nombre de messages : 1070
son bled : Paris... bientôt Rabat inchallah!
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:40

hya koulchi chaf les photos sauf moi?!

affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
méditerranéenne
zmagri moyen
zmagri moyen
avatar

Nombre de messages : 935
son bled : chez les mangeurs de frites
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:45

waqila mafraci may3awed, quand je vais au maroc kanemchi 3and jbala makan 3rafchi chekayen felemdina! Mr. Green

moi non plus je n'ai pas vu les photos, et je ne cherche pas à les voir c'est répugnant! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elghzala
Modéro
Modéro
avatar

Nombre de messages : 1959
son bled : paris
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:46

Irishman a écrit:
hya koulchi chaf les photos sauf moi?!

affraid


ma tema ma tchof a khay elghzala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irishman
zmagri moyen
zmagri moyen
avatar

Nombre de messages : 1070
son bled : Paris... bientôt Rabat inchallah!
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:54

la description que j'en ai lue sur les articles est déjà bien assez dégoûtante.

moi ce qui me choque, c'est la perversité... j'ai du mal à comprendre comment on peut prendre autant de plaisir à humilier des personnes comme ça. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elghzala
Modéro
Modéro
avatar

Nombre de messages : 1959
son bled : paris
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 17:58

Irishman a écrit:
la description que j'en ai lue sur les articles est déjà bien assez dégoûtante.

moi ce qui me choque, c'est la perversité... j'ai du mal à comprendre comment on peut prendre autant de plaisir à humilier des personnes comme ça. Evil or Very Mad

ben qd on se rend compte que ça marche facilement, on a tjs envie d'en faire plus...
nari fekertini f'dak el bla, tfouuuuuu puker pukel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
méditerranéenne
zmagri moyen
zmagri moyen
avatar

Nombre de messages : 935
son bled : chez les mangeurs de frites
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 18:00

Irishman a écrit:
la description que j'en ai lue sur les articles est déjà bien assez dégoûtante.

moi ce qui me choque, c'est la perversité... j'ai du mal à comprendre comment on peut prendre autant de plaisir à humilier des personnes comme ça. Evil or Very Mad
lflous omay3emlo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
casaman3
grand zmagri
grand zmagri
avatar

Nombre de messages : 1540
son bled : Sbata
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 19:55

j'ai fini par voir les photo il y a un mois après une longue hésitation... conclusion ma b9a may 3jab! achmen zwaj kay hadro 3lih?! tfouuuuuuuuuu puker (hachakom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
méditerranéenne
zmagri moyen
zmagri moyen
avatar

Nombre de messages : 935
son bled : chez les mangeurs de frites
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Jeu 29 Sep - 20:06

des fois j'me dis que mes enfants grandissent dans un pays de koffar et que j'aurais bien voulu qu'ils soient élevé dans un pays musulman comme le maroc notre pays d'origine, mais quand on entend ce qu'il se passe là bas aussi je m'dis que tout compte fait, c'est du kif kif au meme fhad zmane malheureusement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
walid_hamza
mazal talf(a)...
mazal talf(a)...
avatar

Nombre de messages : 35
son bled : chez moi
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   Ven 30 Sep - 15:29

leghzala desole...j ai cru ke c est un forum libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.najib71.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sexe, mensoges et cd à Agadir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
sexe, mensoges et cd à Agadir...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Accident motel à DP Taroudant (DR/Agadir)
» Tournoi mini FOOT Inter-services à la plage d'agadir
» AGADIR (B.A.N.)
» 29 février 1960, tremblement de terre d'Agadir
» félecitacion équipe FOOT ONE AGADIR Tournoi ESSADAKA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jeunes marocains, a vous la parole! :: Free speach :: le zmagri libre-
Sauter vers: